Actions sur le document

Replanter des arbres - Coopération internationale:

La végétalisation et l'agriculture urbaine

  • Description
  • Commentaires
  • Replanter des arbres dans le cadre de coopération internationale avec nos villes jumelées pour agir à l’échelle de la planète.

    Grâce à des subsides octroyés par d’autres niveaux de pouvoir, la Ville de Liège collabore depuis 2002 avec sa Ville-jumelle de Lubumbashi (RDCongo) dans le domaine de la verdurisation du territoire. Une pépinière municipale a été créée et sa production est passée graduellement de 200.000 plants par an en 2010 à plus
    de 400.000 plants par an actuellement.

    Cette production permet de contribuer à faire face au grave problème de déforestation. La Ville de Lubumbashi vient d’obtenir, en partenariat avec la Ville de Liège, 2 financements de projets de l’Union Européenne et de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), pour l’aider à assurer durablement son approvisionnement énergétique et à réduire sa vulnérabilité au changement climatique.

    L’apport de la Ville de Liège consistera en un accompagnement en transfert de compétences pour des éléments clés dont elle détient une expertise avérée :

    - L’aide à la mise en place du dispositif de coordination basé sur une « Cellule Stratégique de Développement Urbain » et un « Service d’Aide à la Gestion et au Contrôle » ;
    - La formation à l’aménagement et à la gestion durable des espaces verts urbains et à l’entretien du patrimoine arboré. En particulier, des formations sur place des bucherons « grimpeurs-élagueurs » pour l’entretien des 25.000 arbres ornementaux des alignements anciens seront assurées par les spécialistes liégeois, tant des services communaux que de l’Ecole d’Horticulture.

    Grâce à cette collaboration des deux villes qui engendre un véritable transfert de compétences du nord vers le sud, la plantation de 200.000 arbres par an permet de compenser par absorption l’équivalent des émissions de CO2 de l’ensemble du secteur résidentiel liégeois, soit quelque 700.000 tonnes de CO2 par an.

    La Ville de Liège, en partenariat avec celle de Lubumbashi, poursuivra sa recherche de subsides internationaux pour prolonger dans le temps cette action bénéfique pour la planète.