Actions sur le document

Mettre en oeuvre le Réseau Express Liégeois

La mobilité

  • Description
  • Actualités
  • Commentaires
  • La Métropole liégeoise dispose d’atouts majeurs pour développer le réseau ferroviaire.

    Depuis 15 ans, toutes les études de mobilité à l’échelle de l’agglomération de Liège confirment le potentiel majeur des infrastructures ferroviaires existantes.
    Les 3 atouts majeurs sont :
    • La gare TGV Liège Guillemins avec un statut de « Hub ferroviaire » à l’échelle de l’Eurégio.
    • Les six corridors ferroviaires exploités actuellement au départ de Liège et une ligne à grande vitesse (LGV).
    • Des infrastructures non utilisées (125A, anciens arrêts fermés, …) ou sous utilisées dont certains corridors actuels.

    A la demande de la Métropole liégeoise, la SNCB et Infrabel vont doter progressivement Liège d’un réseau ferroviaire métropolitain, communément appelé « réseau express liégeois ».

    Il s’agit de développer progressivement un réseau de qualité desservant la Métropole et offrant des alternatives fortes aux personnes qui se déplacent dans Liège ou vers Liège.

    Il s’agit de faciliter les liaisons ferroviaires entre les différentes localités de l’arrondissement. Au total 6 lignes reliant 19 gares verront le jour.

    Parmi les premières mesures, la ligne 125A (rive droite de Seraing) sera rouverte avec un arrêt à Ougrée et un autre à Seraing-centre. A terme, un troisième arrêt est prévu pour desservir le Val Saint-Lambert et son projet Cristal Park.

    Dans une seconde phase, à partir de 2021, la Métropole liégeoise sollicitera la SNCB pour étoffer le REL avec la création de plusieurs parkings relais, dont un aux Ateliers Centraux à Ougrée, et la réouverture de plusieurs gares comme Vivegnis ou Vennes.