Actions sur le document

12 premiers casiers solidaires à Liège

Après une année de gestation en collaboration avec la Ville de Liège, le projet est enfin devenu réalité avec l’implantation des premiers casiers sur deux sites pilotes, situés rue Varin en face du commissariat et Quai sur Meuse sous la passerelle. L’objectif de ces casiers est de permettre aux personnes sans domicile fixe de déposer leurs biens indispensables dans un endroit sûr et socialement sécurisé. Une fois débarrassées de leur barda, elles peuvent ainsi circuler plus facilement pour accomplir différentes démarches.

Au bout d’une année, ce projet pilote fera l’objet d’une évaluation par un comité de pilotage. Si celle-ci est positive, les trois associations espèrent l’implantation à terme de 60 casiers repartis sur différents sites. La réussite du projet résidant dans une intégration harmonieuse au sein de la ville.

Pour mener à bien cette mission, Les Sentinelles de la Nuit, Groupe Terre et Fleur Service Social comptent sur la participation citoyenne et la collaboration de la Ville de Liège et ses représentants. Fleur Service Social veillera à la bonne gestion des casiers. Par ailleurs, suivant l'exemple de la Cité Ardente, d'autres Villes confrontées à la même problématique pourraient être prochainement sensibilisées à cette première initiative liégeoise.

En vue de renforcer le projet mené avec la Ville de Liège, les associations envisageront des collaborations avec des entreprises et institutions afin d’élargir les possibilités de financement et d’installation.

Au travers de ce projet, les Liégeois affichent leur solidarité avec celles et ceux qui ont tout perdu ou qui n’ont même jamais rien eu. William Wauters, Président du groupe Terre, conclut : « Les casiers solidaires sont une manière concrète de rendre à ces citoyens un peu de leur dignité. Nous espérons que ces premiers casiers en appelleront d’autres ».

 

DSC 0170

DSC 0148