Actions sur le document

711-Des poumons pour le centre-ville

Par Marc

La végétalisation et l'agriculture urbaine

118 3
  • Description
  • Commentaires
  • Toutes ces propositions citoyenes m´ont donné envie de regarder Liège avec un peu de ¨recul¨…Sur google maps – satellite. Mon point de vue vaut ce qu´il vaut : jetez un oeil et décidez…
    D´une part, le centre apparait hyperurbanisé, étouffant, et d´autre part dans un rayon de 500m à 2 km max, il y a d´énormes poumons verts (Oblat-Chartreuse-Bressous / Hovemont-Parc de la Paix-Citadelle-Tawes-Thier à Liege / Sart Tilman / Cointe/...).
    Alors de quoi nous plaignons nous ?

    Simple, d´une part le centre lui-même manque cruellement d´espaces verts, conviviaux, inclusifs pour les enfants, les vieux, les handicapés et toute forme de loisir. L´habitat, la circulation automobile et le commerce y règnent. De là tant de demandes de réorganiser tout cela avec une absolue priorité pour aménager le moindre recoin disponible en coin utilisable ¨humainement¨, chaleureusement.

    Je propose d´y ajouter de l´ambition : ce que j´estime être des ratés urbanistiques absolus, tels la Place St Lambert, le Cadran ou les Guillemins, nous donnent cependant une énorme opportunité. Dans ces trois cas, ces chantiers ont dégagés de vastes espaces qui aujourd´hui sont bétonnés, inamicaux, froids et inutilisables. Au mieux des lieux de triste passage, sinon de triste commerce. Les transformer en vrais parcs arborés, avec des sentiers accessibles aussi aux caddies et chaises roulantes, des plaines de jeux et des buvettes changeraient la donne : convivialité, contrôle social ¨naturel¨, nature et présence de la population en dehors de l ´acte de consommation auquel la Ville s´est réduite (drôle de lieu de rencontre).

    Pensez l´espace entre les Guillemins et la tour des finances comme VERT, avec ce qu´il faut d´accès et d´espaces d´attente pour tous les voyageurs mais aussi pour tous les habitants…
    Et sans doute y-a-t-il d autres espaces auxquels je ne pense pas... Bavière par exemple !!!

    Quant aux poumons verts périphériques : quid ?
    Je connais mieux la partie vers Ste Walburge et la raison semble simple : On a coupé le centre de sa périphérie avec d´immenses barrières urbanistiques qui ici s´appellent Cadran, Académie, Fontainebleau. Ce serait donc à cette logique, et ces infrastructures, qu´il faudrait s´attaquer. Et c´est ce que reflète un bon nombre de propositions.
    Le triangle qui part de la Place St Lambert, passe par l´horreur souterraine (pauvres employés !) de la gare du Palais( le nom!!), et va en s´élargissant vers St Marguerite , Fontainebleau pour mourir autour de St Joseph (tiens, un futur chancre ?) mérite une restructuration selon des normes très différentes de celles qui ont guidé sa conception d´¨autoroute urbaine¨. ujourd´hui, c est juste un goulot à embouteillages..

    Pourrait-on dire la même chose de Cointe et de ¨son¨ infrastructure des Guillemins: barrage urbanistique ?
    Et qu en est-il du raccord ¨humain¨ aux autres poumons verts cités plus haut ?