Actions sur le document

709-Rendre de la vie et de l’humanité à un quartier isolé

Par Comité de quartier St Laurent St Martin

Des espaces verts, des espaces collectifs, des espaces apaisés

29 1
  • Description
  • Commentaires
  • « L’isolement est contre nature pour l’Homme. »
    Le désenclavement des rues de Mons et Bagolet
    Cet îlot d’habitations est encerclé par une autoroute, une zone industrielle et une large chaussée chargée d’absorber le flux de circulation entre la sortie autoroutière n° 33 de l’E40-A3 et le centre-ville. Pour ses habitants, cet enclavement crée un effet d’isolement avec les désagréments que chacun peut imaginer : les entrées et sorties à cet îlot sont compliqués et dangereux tant pour les piétons, les cyclistes que les véhicules. Le trafic y est particulièrement dense, les voies multiples invitent les conducteurs à adopter des comportements dangereux, les aménagements de la chaussée sont lacunaires et le cadre de vie pour les riverains est déplorable.
    Les propositions du Comité de Quartier St-Laurent-St-Martin pour désenclaver cet îlot sont les suivantes :
    ● Transformer la chaussée constituée par la succession des rues Jules de Laminne et Bagolet puis de l’avenue de Fontainebleau en un boulevard urbain plus agréable avec une zone centrale végétalisée, des zones latérales aménagées pour les usagers faibles, des arrêts de bus sécurisés, des dispositifs adéquats de sécurité routière et un rond-point au croisement de la rue de Mons ;
    ● Prolonger le Ravel des Guillemins (actuellement en cul de sac sur la rue Jules de Laminne) le long du nouveau boulevard urbain ou via la rue de Mons ;
    ● Et réhabiliter l’ancien chemin pédestre le long de la voie ferrée pour relier les rues de Mons et Saint-Laurent en longeant la zone boisée située à la pointe de cet îlot.

    Le Comité de Quartier Saint-Laurent-Saint-Martin