Actions sur le document

677 - Le cas des quais de la Dérivation

Par Comité de quartier Longdoz-Boverie

Des espaces verts, des espaces collectifs, des espaces apaisés

52 2
  • Description
  • Commentaires
  • La circulation et la vitesse sur les quais sont importantes alors que la densité de logement est non négligeable. Il est demandé de créer des quais apaisés, plus agréables pour les habitants, en donnant plus de place aux modes doux.
    Végétaliser les murs de quai de la Dérivation pour apporter un peu de nature dans cette partie du quartier Longdoz-Boverie.
    Mettre en valeur les « trottoirs » qui longent la Dérivation, fréquemment utilisés par des sportifs (joggeurs, coachs, cyclistes, etc.) malgré le nombre d’obstacles qui s’y trouvent. Créer des passages pour piétons vers les rives de la Dérivation.
    Transformer tous les quais à l’image du quai Albert ou encore mieux ne permettre qu’une seule bande de circulation, ce qui permettrait d’élargir le trottoir côté immeuble pour y planter des arbres. Ceci permettrait certainement de diminuer le trafic de transit qui reste trop important vu la facilité de circulation. Le message concernant la mobilité doit être cohérent.