Actions sur le document

609- Réflexions au sujet des seniors

Par ASJ

Inclusion sociale

36 8
  • Description
  • Commentaires
  • - Penser Ville intergénérationnelle, amie des personnes avec démence  (liée automatiquement au vieillissement) : formation, agents proximité, sensibilisation MR et MRS, protocole signalement disparitions, aide aux familles …
    - Les personnes âgées , surtout dans le cas de faibles revenus, se sentent seules et démunies au centre Ville. Une réflexion devrait avoir lieu avec ces personnes , au niveau local des quartiers, pour développer l'entraide bénévole, la convivialité, organiser des rencontres (avec petite restauration), fournir des repas ...
    - Une attention particulière doit être apportée à la mobilité.
    Dans certaines rues, il est impossible de s'arrêter dans les rues, le temps d'aider une personne âgée à embarquer dans une voiture : le bénévole risque un procès ou ne trouve pas de place de parking. Une " carte parking bénévole " ou des emplacements "parking courte durée" - en rue et dans les parkings commerciaux, sous le contrôle de la police , pourraient être une solution.
    - Au centre ville , certains seniors disposent de grands appartements qu'ils partageraient bien volontiers avec des étudiants , mais ces opportunités et services sont peu connus . Une communication plus large sur ces possibilités et services d'accompagnement est nécessaire.
    - Beaucoup de seniors riverains souhaiteraient trouver une maison de retraite au centre ville, plutôt que d'être déplacés à la campagne, ceci pour rester en contact avec leur lieu de vie habituel. Ces maisons devraient être accessibles avec une allocation de retraite moyenne. On pourrait réserver une certaine priorité aux riverains habitant dans le quartier depuis de nombreuses années, pour éviter un trop grand choc de délocalisation.